La 9e génération de processeurs Core d’Intel sera directement composée d’une gamme X-Series. Il s’agit de puces qui visent le marché HEDT (High-End DeskTop), c’est-à-dire les machines qui iront plutôt entre les mains des créateurs et qui se confronteront donc aux Threadripper d’AMD.




Rien de bouleversant sur cette série X de 9e génération. Le nombre maximal de cœurs reste ainsi à 18 unités — sur le Core i9-9980XE — avec un échelonnement progressif jusqu'à 8 cœurs — sur le Core i7-9800X. Toutes les références bénéficient de l'Hyper-Threading permettant de doubler le nombre de threads, c'est-à-dire le nombre de cœurs vu par les systèmes d'exploitation.

Le procédé de gravure reste du 14 nm mais en version "double plus" (14 nm++), un procédé légèrement optimisé en attendant qu'Intel puisse passer une bonne fois pour toutes au 10 nm. Il en résulte des fréquences de fonctionnement légèrement plus élevées avec 100 MHz de gagné en turbo et jusqu'à 400 MHz sur la fréquence minimale de base. La montée en fréquence est certes à mettre sur le dos de l'optimisation de la finesse de gravure, mais également sur l'utilisation d'un joint en iridium entre le die et la plaque de protection, c'est le cas sur les Core de 9e génération grand public. Ce joint permet d'assurer un meilleur échange thermique comparativement à la pâte thermique utilisée sur les générations précédentes.

Du côté de la tarification, comme le montre notre photo, on reste à des valeurs sensiblement identiques à celle des Core X de 8e génération. Le prix de la plus rapide des puces culmine ainsi à près de 2 000 $ tandis qu'il est question de 889 $ pour le Core i9-9820X à 10 cœurs.




Ces puces iront donc se confronter aux Ryzen Threadripper d'AMD qui comptent pour leur part jusqu'à 32 cœurs pour 64 threads sur le Ryzen Threadripper 2990WX. Intel se montre néanmoins confiant et annonce que le Core i9-9980XE sera bel et bien plus rapide que son concurrent. Il serait ainsi question de 27 % de différence en faveur d'Intel sur un rendu 3D sous Maya et jusqu'à 108 % pour de l'édition vidéo sous Adobre Premiere Pro. Dans les jeux, le Core i9-9980XE serait également devant, proposant 13 % de performances supplémentaires.




Intel est donc clairement optimiste, et il conviendra de vérifier en pratique si les Core i9 seront capables de se positionner aussi bien face à la concurrence. Car évidemment, Intel a soigneusement sélectionné les applications utilisées pour mener ses comparatifs, et nul doute que le Ryzen Threadripper 2990WX saura faire valoir ses 32 cœurs pour d'autres applications. Et pour ceux qui ne sauront se satisfaire de 18 cœurs "seulement", Intel proposera le Xeon W-3175X, composé de 28 cœurs capables de fonctionner jusqu'à 4,3 GHz. Le tarif de cette puce clairement destinée aux professionnels n'a pas encore de prix.