Décidément les temps sont durs et sévères du côté de Seattle. Après la fin du support mobile d'ici quelques mois, la firme fenêtrée rajoute une couche de meurtre en se débarrassant du service de meta-données pour ses lecteurs musicaux et médiathèques. Si cela vous parait anecdotique, pourtant les conséquences matérielles sont bien plus vastes : cela impacte toutes les versions du service Windows Media Center et empêche de télécharger des données sur ce que vous lisez sur le Windows Media Player de Windows 7. Une fonction qui avait pour intérêt d'obtenir les pochettes d'albums et titre des musiques que vous aviez téléchargés via vos plate-formes musicales préférées. C'était quand même assez pratique à une époque aussi lorsqu'on enregistrait ses CD de Motorhead sur le PC en MP3 bien gras pour être sûr d'avoir les bonnes infos.

Cependant, une petite interrogation se pose : le service continue de vivre en partie sur Windows 10, qui ne semble pas impacté par la manœuvre de la Raymonde, de la à y voir une manipulation pour pousser à migrer les dernières machines vers la dixième fenêtre il ne faudra pas trop pousser le bouchon. En effet, la mort de Windows 7 est déjà programmée pour janvier 2020 et le service n'était plus utilisé en masse, les gens utilisant souvent d'autres lecteurs disposant des même fonctionnalités. Mais c'est encore une partie de l'histoire des années 2000 qui disparaît...


Bonjour, c'est pour le calendrier des pompiers 2019 n'ayez crainte !

Source